Header bidding : éditeurs, annonceurs, quels avantages ?

Le Header Bidding est devenu un sujet de plus en plus populaire dans la publicité programmatique et il est quasiment impossible de ne pas en avoir entendu dans une conférence ou bien un journal spécialisé adtech.

À mesure que de plus en plus de plates-formes développent des solutions de Header Bidding, les acheteurs programmatiques et les éditeurs se familiarisent rapidement avec les tenants et les aboutissants de cette technologie.

Mais malgré ces bonnes intentions, le Header Bidding est sans aucun doute un sujet qui cause encore la confusion – probablement à cause de la longue liste de jargon et d’acronymes liés au processus.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons dressé une liste détaillée de ce qu’est exactement le Header Bidding, comment cela fonctionne et à qui cela profite.

Qu’est-ce que le Header Bidding ?

Commençons par les bases: le Header Bidding est une technique programmatique qui permet aux éditeurs d’offrir leur inventaire à plusieurs sources de demande en même temps, avant de passer des calls à leurs serveurs.

C’est le contraire de ce qui se passe lorsqu’un éditeur met en place une cascade, ce qui implique une chaîne de réseaux publicitaires qui se voient offrir la même impression à tour de rôle. Le problème avec la cascade est que si une offre d’enchère situé en bas de la file d’attente est supérieure à celle acceptée, les éditeurs perdent des revenus et ne parviennent pas à maximiser la valeur de chaque impression.

D’autre part, le Header Bidding est conçue pour supprimer la hiérarchie des cascades. L’ad request est envoyée simultanément à tous les enchérisseurs dans une enchère et ce sera le meilleur enchérisseur qui gagnera.

Cela signifie que les éditeurs peuvent accéder à plus de demande et augmenter leurs taux de remplissage, tandis que les acheteurs peuvent accéder à plus d’inventaire et ainsi d’avoir plus de chances d’atteindre leur cible.

Mais qu’est ce que la cascade?

La cascade est une technique par laquelle les éditeurs tentent de maximiser les revenus en transmettant l’inventaire d’annonces indésirable et disponible à d’autres acheteurs dans une file d’attente. Si un acheteur ne montre aucun intérêt, il passe à un autre, et ainsi de suite … dans une «cascade» d’acheteurs potentiels.

Traditionnellement, les acheteurs en cascade étaient des adnetwork, mais aujourd’hui, il est plus courant que ce soit les SSP directement.

La technologie du Header Bidding

Mais comment ça marche ? Eh bien, le Header Bidding repose sur un bout de JavaScript situé dans la balise Header de l’éditeur qui permet aux acheteurs d’enchérir pendant que le reste du contenu de la page est en train de charger.

Le processus se déroule ainsi : lorsqu’un utilisateur visite une page Web, le Header connecte l’utilisateur à plusieurs réseaux publicitaires (échanges, SSP, DSP) via un Javascript (le plus souvent prebid.js). Les réseaux publicitaires placent leurs enchères et l’enchère gagnante est renvoyée à l’utilisateur qui transmet l’enchère à l’adserver de l’éditeur.

L’adserver de l’éditeur redirige ensuite l’utilisateur vers le serveur de l’annonceur, qui renvoie la création finale. Tout cela se passe en quelques fractions de seconde !

Quels sont les avantages du Header Biddings pour les éditeurs?

  1. Augmentation du choix de la demande

Le Header Bidding permet aux éditeurs de se connecter plus rapidement et plus facilement à plusieurs partenaires de demande et fournisseurs de services partagés, ce qui augmente la gamme et la variété de la demande qui leur est accessible.

  1. Transparence 

Le Header Bidding offrent une transparence accrue sur la valeur des impressions, car les éditeurs peuvent vendre leur inventaire en fonction de l’impression. Globalement, cela permet d’avoir plus de contrôle et une plus grande transparence des offres pour le reporting et l’optimisation.

  1. Éliminer le yield sur la cascade 

Le Header Bidding élimine le besoin de pousser l’inventaire en avant et en arrière, ce qui se passe dans une cascade quand il n’y a pas d’offre et peut être inefficace et inutile.

  1. Meilleure gestion du rendement et augmentation des revenus

En permettant à plusieurs enchérisseurs d’enchérir simultanément sur le même inventaire, les éditeurs augmentent leur rendement et leurs revenus grâce à une concurrence accrue. Le Header Bidding permet donc aux éditeurs de vendre leur inventaire au plus offrant et offrent une visibilité totale et un contrôle sur les gagnants de chaque impression.

Quels sont les avantages de le Header Bidding pour les annonceurs ?

  1. Accès à plus d’inventaire

Le code du Header permet aux acheteurs une visibilité sur l’inventaire complet d’un éditeur, ce qui permet de mieux comprendre leur portée. Il permet également aux acheteurs d’accéder à un plus grand nombre d’internaute et leur donne une plus grande chance de diffuser leurs campagnes, car les demandes d’enchères peuvent être générées pour chaque impression disponible.

En plus de cela, être en mesure de voir toute l’étendue de l’inventaire signifie une meilleure compréhension des différentes cibles et plus de données pour les annonceurs et les DSP.

  1. Améliorer la prévision

Celui-ci est assez simple – un inventaire plus cohérent au fil du temps signifie une prévision meilleure et plus précise pour les campagnes et les planificateurs médias.

Vous avez des questions ou vous êtes intéressés par la mise en place du Header Bidding ? N’hésitez pas à contacter nos experts d’Insideall ! Nous pouvons vous aider à mettre en place le Header Bidding sur votre site, peu importe votre configuration.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s